Le droit de vote à l’assemblée générale de l’ONU pourrait être rétabli dès ce mardi, si le Pays des Cèdre paye ses arriérés ce lundi, indique l’ambassadrice du Liban à l’ONU Amal Mudallali à la chaine de télévision LBCI.

La diplomate estime également que le Liban n’a “rien perdu”, aucun vote n’étant intervenu depuis le début de l’année.

Cette déclaration intervient alors que les autorités onusiennes ont annoncé dès le 10 janvier que le pays des cèdres avait perdu son droit de vote à l’Assemblée Générale de l’ONU, ayant échoué à régler les 2 dernières années de cotisation et ce conformément à l’article 19 de la Charte des Nations Unis.

La diplomate indique que la délégation libanaise à l’ONU s’était pourtant assurée d’avoir fait tout ce qui était nécessaire pour que les versements aient eu lieu en temps et en heure.

Cette information intervient alors que les ministères des finances et des affaires étrangères se sont rejetés la responsabilité de cet incident. Ainsi, le Ministère des AF – qui accuse le ministère des finances d’être toujours en retard avec les paiements – a indiqué avoir fait parvenir une lettre faisant état de la demande à ce que les fonds soient versés, une lettre que ce dernier indique ne pas avoir reçu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.