Le Liban aujourd’hui : une citoyenneté en partage ?

44
6 minutes à lire

Rendez-vous de l’actualité, Jeudi 24 septembre à 19h00 dans l’auditorium, En duplex entre l’IMA et l’Institut Français de Beyrouth.

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Animé par Pierre Haski, journaliste, chroniqueur Géopolitique sur France Inter et L’Obs, Co-fondateur de Rue89 et Président de Reporters sans Frontières (RSF)

Le mois dernier, une double explosion frappe la ville de Beyrouth et le pays semble atteindre un point de non-retour dans la crise qu’il traverse sur le plan économique, politique, sanitaire et migratoire.
Comment se pose la question du lendemain, de l’avenir à reconstruire ? Alors que tout semble instable et incertain, une notion semble émerger avec netteté, celle de citoyenneté, et s’impose comme un retour aux fondements constitutionnels d’une société fracturée, salvatrice des crispations identitaires et des oppositions du passé, pour rebâtir l’avenir du Liban.

En début de séance, une série de photos prises par la photographe Libanaise Myriam Boulos sera projetée.

Intervenants :

Karim Emile Bitar, professeur de relations internationales, consultant et géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient et de la politique étrangère des Etats-Unis.
Ancien élève de l’ENA, (promotion Cyrano de Bergerac 1997-1999), il dirige aujourd’hui l’Institut des sciences politiques de l’Université Saint-Joseph de Beyrouth. Il est directeur de recherche à l’IRIS, Associate Fellow au Geneva Center for Security Policy et directeur de la revue mensuelle L’ENA hors les murs. Il enseigne à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et dans plusieurs grandes écoles et universités françaises et internationales. Il est vice-président du Cercle des Économistes Arabes. Il est cofondateur et membre du comité de direction de Kulluna Irada, organisation civique pour la réforme politique au Liban.

Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités et président de l’iReMMO. Il a été doyen des UFR de droit des Universités de Nancy et de Cergy. Il est directeur de la revue internationale Confluences-Méditerranée. Il a publié notamment Israël-Palestine, la défaite du vainqueur (Actes Sud, 2017) et, avec Pierre Blanc, Violence et politique au Moyen-Orient (Presses de Sciences Po, 2014), Atlas des Palestiniens (Autrement, 2011, rééditions 2014 et 2017), Atlas du Moyen-Orient (Autrement, 2016, réédition 2019) et L’in- vention tragique du Moyen-Orient (Autrement, 2017).

Dominique Eddé, romancière et essayiste
Dominique Eddé est née en 1953 à Beyrouth. Romancière, successivement enseignante, critique littéraire, traductrice et éditrice, elle publie aussi des articles analysant la situation au Moyen-Orient dans Le Monde et L’OBS. Son dernier ouvrage, Edward Saïd, le roman de sa pensée est sorti en 2018 aux éditions La Fabrique.

Nadim Houry, directeur exécutif du centre de réflexion sur le monde arabe Arab Reform Initiative
Nadim Houry est le directeur exécutif de Arab Reform Initiative (ARI), un think thank très influent au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, et l’ancien dirigeant du bureau Human Rights Watch de Beyrouth. Il a travaillé sur la réforme politique, la transparence et les droits de l’homme au Liban, en Syrie, en Egypte, Irak et en Jordanie, mais a également mené des recherches sur les abus commis par les forces de l’ordre et les droits des travailleurs. Avocat de formation, Nadim a été conseiller juridique adjoint pour la Volcker Com- mission qui a conduit des enquêtes sur les allégations de corruption contre le Oil-for-Food Program en Irak.

Cette soirée sera le coup d’envoi de notre événement PARIS-BEYROUTH : à l’initiative de Jack Lang l’Institut du monde arabe organise les 25 et 26 septembre, avec Wajdi Mouawad (auteur et directeur de La Colline – théâtre national) et le lieu alternatif STATION Beirut, en association avec France Culture, un événement exceptionnel sur son parvis, pour mobiliser l’opinion française et internationale : « Paris – Beyrouth, 24 heures pour le Liban ».

Pour en savoir plus : https://www.imarabe.org/fr/evenement-exceptionnel/paris-beyrouth-24h-pour-le-liban

Sibylle Rizk, directrice des politiques publiques de l’organisation non gouvernementale Kulluna Irada
Sibylle Rizk est directrice des politiques publiques de Kulluna Irada, une association fondée et exclusivement financée par des Libanais de la diaspora et/ou résidents au Liban. Créé en 2017, ce groupe d’influence très actif dans le débat public s’est positionné sur les questions globales de la gouvernance (système) politique et sur les problématiques clés de la crise économique et financière, de l’électricité, de la justice, etc. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (Science Po) et du Centre de formation des journalistes (CFJ) à Paris, elle est retournée au Liban en 1999 et s’y est engagée dans le débat public et en tant que co-fondatrice et vice-présidente d’Aldic, Association libanaise pour les droits et l’information des contribuables, membre du conseil d’administration de Sakker el Dekkene, respectivement engagées dans la lutte contre la corruption et la bonne gouvernance des hydrocarbures au Liban.

Les Rendez-vous de l’actualité avec l’aimable collaboration de :

Christophe Ayad , rédacteur en chef du service international du journal Le Monde Bertrand Badie , professeur à Sciences Po, spécialiste des relations internationales Rachid Benzine , islamologue, chercheur associé au fonds Paul Ricoeur
Assia Boutaleb , professeure de science politique

Leyla Dakhli , historienne, chargée de recherche au CNRS
Mireille Delmas Marty , philosophe du droit, professeur émérite au Collège de France, membre de l’Académie des sciences morales et politiques
Michaël Foessel , philosophe, professeur à l’Ecole Polytechnique
Alain Frachon , éditorialiste du journal Le Monde
Henry Laurens , professeur au Collège de France
Luis Martinez , directeur de recherche à Sciences Po-CERI
Inès Safi , polytechnicienne, chercheuse au CNRS en physique quantique (théorie)
Hélène Thiollet , politiste, chercheuse au CNRS-Sciences Po-CERI

L’IMA, agitateur d’idées pour le monde qui vient

Transitions politiques, révoltes citoyennes, transformations technologiques, renouveau des questions religieuses, défis climatiques et démographiques … Notre planète traverse une phase de profonde mutation, et le monde arabe est au cœur de celle-ci. Institution unique entre France et pays arabes, l’Institut du Monde Arabe veut donner à son public les clés de compréhension de cette époque passionnante, en donnant régulièrement la parole aux meilleurs spécialistes, issus de France, des pays arabes ou d’ailleurs, confirmés et reconnus ou en devenir. Demain se pense aujourd’hui, venez le préparer avec nous !

5 rendez-vous pour tout comprendre du monde arabe

Les Jeudis de l’IMA, pour rencontrer les grandes figures de la recherche sur le monde arabe Les Rendez-vous de l’actualité, pour décrypter les événements en cours dans le monde arabe Les Forums de l’IMA, pour entendre les nouvelles voix des sociétés civiles arabes
La Chaire de l’IMA, pour faire vivre le débat dans l’ensemble du monde arabe

Les Journées de l’Histoire de l’IMA, une grande université populaire autour d’un thème annuel

Institut du monde arabe
1, rue des Fossés Saint-Bernard Place Mohammed V 75236 Paris Cedex 05 www.imarabe.org

Prochain Rendez-vous de l’actualité le Jeudi 29 octobre à 19h

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.