Moins d'une minute de lecture

Les Forces de sécurité intérieure (FSI) ont arrêté un braconnier qui avait tué une hyène, une espèce en voie de disparition au Liban.

Ce dernier, désigné par ses initiales P.H. de nationalité libanaise et né en 1992, originaire de la localité de Ras Baalbeck, a été rapidement identifié après voir posté des photos “de son exploit” sur les réseaux sociaux par les FSI, suite à de nombreuses plaintes d’associations. Il a également reçu 2 amendes, l’une concernant la chasse d’espèces protégées et une deuxième en raison de la violation du couvre-feu sanitaire décrété par le gouvernement le 15 mars dernier.

Il a été depuis déféré devant les autorités compétentes.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.

Comments are closed.