« Un film raconte l’histoire d’un pays, ses espoirs, ses déboires.
Une belle façon d’identifier le Liban d’aujourd’hui, le faire connaître à la nouvelle génération et surtout, garder le lien avec les réalités du quotidien des Libanais. »

Le Rendez-Vous du Cinema Libanais à Montréal 2017 organisé par Liban-Canada fonds, au profit de Sesobel, Irap, Afel et Saint Vincent de Paul s’est terminé dimanche 10 décembre, avec le film « Ya Omri » de Hadi Zaccak

L’émotion était palpable des la première minute.
Attachante et sympathique cette Henriette!
Elle représentait toutes nos têtas, mais nos mères aussi…
Elle a pris possession de toute la salle au cinéma Guzzo de Côte Vertu. Elle s’est haffichée sans gêne aucune sur tout l’écran et capté toute notre attention!

Hady Zaccak a su traduire et surtout nous faire ressentir tout l’amour et le respect qu’il portait à sa grand mère ainsi que l’amour intense que celle-ci portait aux membres de sa famille!
Quel film!
Nos larmes ont coulé des la première minute, mais Hady Zaccak a su décrire et peindre la vieillesse avec art et subtilité, délicatesse et force et avec un tel sens de l’humour que nos larmes se transformaient en fous rires au fur et à mesure et à chacune des répliques de sa grand-mère!

104 ans et alerte malgré les défaillances de l’âge..
A travers ce film Hady a fait revivre sa grand mère. Il n’y a omis aucun détail : de l’amour intense qu’Henriette portait à ses enfants, aux reproches « de ne pas les voir assez souvent », d’une vie riche et remplie, à la froide solitude, de la douceur et attentions du petit-fils envers sa grand-mère à l’impatience de la bonne femme qui s’occupait d’elle..de la vieille radio aux vielles photos….et que dire de la cartouche KENT!! Même ce détail a ravivé de vieux souvenirs chez tous les spectateurs dans la salle.
104 rides….qui décrivent une longue vie mais aussi de nombreux défis et certainement beaucoup de cicatrices aussi…
Un film émouvant, attachant, drôle, profond et doux au possible…..
Il réveille, en tout cas ceux qui vivent à l’étranger!
Un film qui vient vous chercher très profondément!
À travers Henriette, chacun verra sa propre grand-mère ou sa mère…..
Beaucoup se retrouveront dans les enfants d’Henriette «à justifier leurs abscences »
Mais peu se verront dans le petit fils d’Henriette, certainement!

Ya Omri, un film à voir absolument!
Par amour pour nos aînés, par respect pour eux…..
Ya Omri, un film d’amour comme il y en a si peu!
Ya Omri, un témoignage d’amour comme il n’en existera jamais
Hady, un petit-fils, comme il est rare d’en trouver aujourd’hui!
Un film différent car l’amour qui s’en dégage est éternel
Bravo Hady Zaccak!

Le Rendez-vous du Cinéma Libanais à Montréal a offert 8 films à la communauté au cours de l’année : « And Action », « La Parisenne », « Lebanese Rocket Society », « le Cèdre et L’Acier », « Go Home », « Listen », « L’Insulte » et « Ya Omri ». Un grand merci aux producteurs et distributeurs qui y ont participé.

Liban-Canada fonds, LCF et ses amis à Montréal ont hâte de découvrir d’autres nouveaux films en 2018.

Nicole Abdul Massih

Article précédentJoyeux Noël !!!
Article suivantLa blonde ou le barbu
Jinane Chaker-Sultani Milelli est une éditrice et auteur franco-libanaise. Née à Beyrouth, Jinane Chaker-Sultani Milelli a fait ses études supérieures en France. Sociologue de formation [pédagogie et sciences de l’éducation] et titulaire d’un doctorat PHD [janvier 1990], en Anthropologie, Ethnologie politique et Sciences des Religions, elle s’oriente vers le management stratégique des ressources humaines [diplôme d’ingénieur et doctorat 3e cycle en 1994] puis s’affirme dans la méthodologie de prise de décision en management par construction de projet [1998].

COMMENTER

Please enter your comment!
Entrer votre nom ici