Le directeur de l’hôpital gouvernemental de Tripoli, Nasser Adra, a dénoncé par un communiqué, le risque de pénurie en oxygène au sein de son établissement, avec des retards de livraison allant jusqu’à 5 jours.

Il indiqué voir contacté le ministère de la santé à ce sujet, ainsi que la Banque du Liban afin de garantir le paiement de ce précieux gaz, nécessaire en ces circonstances actuelles d’épidémie du coronavirus COVID19 et notant par ailleurs que le prix de cette élément vital a dernièrement doublé.

Au total, 455 381 ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. 
Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 450 825 cas locaux et de 4 556 cas en provenance de l’étranger. 

2 319 personnes seraient actuellement hospitalisées et, 978 personnes sont dans un état considéré comme critique et 287 personnes placées sous respirateurs. 

92 975 sont actuellement actifs et 353 342 sont guéries

Le nombre total de personnes décédées est de 6 013 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.