Le Numéro 2 du Hezbollah, le Cheikh Naïm Kassem.

Les autorités israéliennes ont vivement réagi après que Jan Kubis, Coordinateur spécial des Nations unies pour le Liban, ait rencontré le numéro II du Hezbollah Cheikh Naïm Kassem.

L’annonce de cette rencontre a été effectuée sur Twitter.

Traduction:
Reconnaissant d’une discussion ouverte et de fond sur un large éventail de sujets avec le Secrétaire général adjoint Naim Qassem du Hezbollah. En haut, j’ai reçu une copie de son livre- une lecture nécessaire.

Il faisait ainsi allusion au livre « Hezbollah: L’histoire de l’intérieur », rédigé en 2006, par le Cheikh Naïm Kassem.

Pour rappel, le Cheikh Naïm Kassem est le secrétaire général adjoint du mouvement chiite dont il est un des fondateurs.

Le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères israélien, Emmanuel Nahshon, a estimé également sur Twitter être « choqué et déçu par cette rencontre avec le chef d’une organisation terroriste, menaçant Israël, le Liban et toute la région ».

Pour rappel, l’état hébreu – tout comme les USA – considère le Hezbollah comme étant une organisation terroriste. Beyrouth estime de son côté, que la poursuite de la résistance face à Israël est nécessaire tant que des territoires libanais continuent à être occupés. De même, le Hezbollah participe a activement à la vie politique libanaise avec ses ministres et ses députés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.