Le programme de rationnement a été officiellement lancé ce jeudi 9 septembre lors d’une conférence conjointe des ministres de l’économique, Raoul Nehmé, et des affaires sociales, Ramzi Msharrafiyeh.

Pour rappel, ce programme vise à remplacer le programme de subvention à l’achat des produits de première nécessité en raison de l’épuisement des réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban qui les finançait jusqu’à présent. 500 000 familles devraient ainsi bénéficier de 25 USD par personne par mois couvrant l’essentiel des besoins vitaux de ces derniers et permettre de diminuer ainsi le coût de 6 milliards de dollars à 1.6 milliards de dollars annuellement.

Ces sommes devraient être alors soit reversées en Livres Libanaises soit même en dollar en cas d’accord avec la Banque Mondiale qui exige toujours de la Banque du Liban à ce que l’aide soit versée en devises étrangères et non à la parité de 6 640 comme précédemment évoqué par le gouverneur de l’établissement Riad Salamé.

Les autorités politiques et notamment Ramzi Msharrafiyeh a notamment fait part de l’exigence identique du gouvernement contrecarrant la Banque du Liban.

Un budget exceptionnel d’un montant de 556 millions de dollars a ainsi été approuvé par le Parlement. Cependant, les autorités libanaises indiquent souhaiter obtenir un financement de la Banque Mondiale et du FMI qui devrait verser 866 millions de dollars de droits spéciaux de titrage.

Un site web devrait être mis en place à l’adresse suivante précise le ministre de l’économie: daem.impact.gov.lb afin de permettre aux personnes souhaitant en bénéficier de s’enregistrer du 15 septembre au 1er octobre. Il leur sera demandé de transmettre aux autorités, les numéros de carte d’identité, du passeport et aussi les numéros de compte en banque pour identifier les personnes réellement vulnérables.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն