Le Liban proclame sa victoire face à Daesh

Le Président de la République, Michel Aoun et le Commandant de l’Armée Libanaise, Le Général Joseph Aoun ont proclamé en ce mercredi, la victoire du Liban dans la bataille qui l’oppose à l’organisation terroriste Daesh alors que les Etats-Unis pensent suspendre leur coopération militaire avec l’Armée Libanaise.

Le Président de la République s’est ainsi adressé à l’Armée Libanaise.  » Nous félicitons les dirigeants de l’Armée et les soldats qui ont rendu cette victoire et nous nous inclinons devant les martyrs qui sont tombés », a déclaré le Président Michel Aoun. « Nous annonçons notre victoire contre le terrorisme », a poursuivi le chef de l’Etat. Répondant aux critiques tant internes qu’internationales, le Président de la République a estimé comprendre ces critiques mais également agir en toute responsabilité.

Dans un communiqué publié avant de se rendre également au Palais de Baabda, le commandant de l’Armée Libanaise a également félicité ses troupes pour leur victoire face à Daesh et offert ses condoléances aux familles des martyrs tombés dans cette bataille.

Pour rappel, l’Armée Libanaise a entrepris une offensive intitulée Aube du Jurd, le 19 août dernier. Cette offensive visait à déloger le mouvement terroriste Daesh des zones qu’il occupe au Liban et qui menaçait la localité sunnite d’Aarsal, chrétiennes de Ras Baalbeck et de Qaa ainsi que différentes localités chiites. Il visait ainsi à provoquer des troubles d’ordre communautaire au Pays des Cèdres. L’un des principaux objectif au départ de l’offensive était de libérer les soldats libanais dont on a retrouvé les 9 corps ce dimanche.

Le dernier bilan fait état de 7 morts et de plusieurs dizaines de blessés dans les rangs de l’Armée Libanaise qui pleure ce mercredi la perte du caporal Araf Diab, âgé de 34 ans, marié et ayant 1 enfant. Ce dernier est décédé suite à ses blessures. Une mine avait explosé à proximité de son unité au deuxième jour de l’offensive, le 20 août dernier, dans les hauteurs de la localité d’Aarsal.

Voir également: Les USA menacent d’arrêter d’aider l’Armée Libanaise.

600 combattants de Daesh évacués et bloqués en Syrie suite à des menaces de bombardement de la coalition

600 combattants de Daesh ont été évacués des zones libanaises et syriennes du Qalamoun, région à cheval entre les 2 pays en direction de la province syrienne de Deir el Zor, toujours détenu par l’organisation terroriste. Cette évacuation a été rendue possible suite à un accord négocié par le mouvement chiite libanaise Hezbollah et accepté par le régime syrien et libanais.

Côté libanais, les autorités ont réussi à obtenir les dépouilles des 9 soldats libanais capturés lors de la brève prise d’Aarsal en août 2014, au grand damn des familles qui espéraient les revoir vivant.

La coalition internationale menée par les USA menace le convoi des terroristes

La coalition internationale menée par les Etats Unis a menacé de frapper le convoi des combattants de Daesh évacués de la zone du Qalamoun et comptant également les familles des terroristes. Ils chercheraient ainsi à ce que ces derniers ne puissent pas arriver dans la zone de Deir el Zor.

L’envoyé spécial américain auprès de la coalition internationale contre Daesh Brett McGurk avait déjà jugé dans un tweet, que les terroristes devraient être éliminés sur le champs de bataille et non transportés à travers la Syrie vers l’Irak sans le consentement irakien. Il a assuré que les USA ne laisseront jamais ces terroristes atteindre l’Irak.

Côté Irakien, le Premier Ministre Haider al-Abadi a jugé inacceptable, l’accord d’évacuation des militants islamistes.

The following two tabs change content below.
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.