Beaucoup de libanais ne peuvent considérer la récente chambre des députés comme une donne différente de la précédente si le va de soi des uns persiste à initier les combinatoires de bien d’autres. Ainsi, les gens en colères extrêmes veulent avec des poches vides, palper des projets mis en application.

Ceux là devront concerner le travail des députés et des ministères concernés pour arrêter d’abord les abus et les erreurs afin de répondre par tous les moyens de bords aux problèmes vitaux de l’air hautement toxique et de l’eau extra-polluée. Il s’agira parallèlement de réclamer des comptes légitimes à tous ceux qui ont été de prés ou de loin en charge des dossiers correspondants aux conditions socio-économiques et sanitaires des gens. Eux ont été agressé de multiples façons, matérielle et psychologique, à court, à moyen et à long terme. On ne s’intéresse plus ici aux meilleurs intentions qui ne mènent pas mais aux actes divers, proprement parlementaires et gouvernementaux qui aboutissent. Ceux qui doivent correspondre à des solutions adéquates qui résolvent les logistiques quotidiennes impossibles pour tant de personnes! Les gens n’ont vraiment plus besoin d’écouter des perspectives verbales fascinantes de changement qu’ils connaissent  par coeur. C’est bien là que des prêts extérieurs ont été proposés sous des conditions rigoureuses de transparences de l’Etat et ce, pour une facture supplémentaire de dettes cumulées que devrait payer encore une fois le contribuable!!

La reconduite des mêmes personnages et de leurs semblables est faite. Cependant, seules les communications constructives sur les moyens les plus fonctionnels et économiques entre les diverses formes politiques et les citoyens peuvent introduire la lumière dans l’obscurité, initier et engager des comportements interactifs et efficaces sur tous les terrains et ce, selon les suivis rigoureux des règles, de l’éthique, de la correspondance des lois et de la transparence des projets agréés, explicités et appliqués pour ne servir que le citoyen!

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.