Une pénurie d’essence touche certaines régions libanaises alors que les livraisons d’essence ont été suspendues après que les importateurs de carburant aient été dans l’incapacité de disposer des montants suffisants.

En cause, les retards pris par la Banque du Liban a permettre à ces derniers de disposer des lettres de crédit pour régler les importations.

Pour l’heure, les syndicats des importateurs indiquent que 4 navires se trouvent au large des côtes libanaises. Cependant, le déchargement des marchandises reste dans l’attente du versement des sommes, alors que les autorités libanaises devraient prochainement annoncer la fin du programme de subvention à l’achat des produits de première nécessité suite à l’épuisement des réserves monétaires disponibles de la Banque du Liban.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.