La ville de Dubai. Pixabay
La ville de Dubai. Pixabay
Moins d'une minute de lecture

La chaine de télévision LBC a annoncé que les Emirats Arabes Unis (EAU) ont décidé de la déportation dans les 24h de 70 ressortissants libanais, essentiellement chiites et cela sans donner de raisons. Le Ministère des Affaires Etrangères du Liban se serait également saisi de la question.

La déportation de ressortissants libanais chiites intervient généralement afin de faire pression sur le Hezbollah que les 6 pays du Conseil de Coopération du Golfe ont placé en 2013 sur leur liste des organisations terroristes et qu’ils accusent « d’activités subversives » notamment à Bahrein ou vit une population majoritairement chiite opposée à la monarchie sur place. Ils accusent également le mouvement chiite de soutenir le régime syrien de Bachar el Assad auquel ils sont opposés.

Les EAU hébergent une communauté libanais de 250 000 personnes. Déjà en 2009 puis en 2012, les autorités locales avaient fait prises des mesures de représailles contre les personnes appartenant à la communauté chiite libanaise, qu’ils accusaient de soutenir la communauté chiite à Bahrein.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.