Répondant aux propos du Ministre des affaires étrangère saoudien, Adel el Jubeir qui avait accusé le Hezbollah d’utiliser les banques libanais pour recycler de l’argent sale, le Premier Ministre Libanais Saad Hariri a récusé ce mercredi ces affirmations, estimant par ailleurs que le Liban n’avait pas à craindre de nouvelles sanctions.

Le Premier Ministre a tenu ses propos devant une délégation d’hommes d’affaires du Nord Liban. Il a également estimé que les établissements financiers libanais sont les rares dans le monde à être conformes aux lois américaines. Il a également souligné la coopération entre les autorités libanaises et les USA notamment dans l’application des dernières législations financières.

Pour rappel:

MAE Saoudien: le Liban ne peut survivre qu’en désarmant le Hezbollah