Le Barrage de Jal el Dib vu depuis les voitures qui passent par la route maritime. Crédit Photo: Francois el Bacha, pour Libnanews.com. Tous droits réservés.
Le Barrage de Jal el Dib vu depuis les voitures qui passent par la route maritime. Crédit Photo: Francois el Bacha, pour Libnanews.com. Tous droits réservés.

Le tribunal militaire a innocenté un manifestant d’octobre 2019 pour insuffisance de preuves à son encontre.

Fadi Nader avait été accusé de violence à l’encontre des Forces de Sécurité qui tentaient de dégager l’autoroute au niveau de la localité d’Antelias, le 31 octobre 2019.

Selon le Comité des avocats pour la défense des manifestants, cette décision pourrait faire jurisprudence et protéger les manifestants face aux violences commises par les forces de l’ordre et ainsi protéger le droit à manifester.

Par ailleurs, ce jugement pourrait également permettre de désengorger le tribunal militaire, de nombreuses affaires étant similaires. Le comité réitère ainsi son opposition à voir des affaires civiles être déférées devant les institutions militaires, une tentative selon lui de casser le mouvement populaire d’octobre 2019.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.