Moins d'une minute de lecture

Le dirigeant du Courant Patriotique Libre Gébran Bassil et le Président du Parlement Nabih Berri auraient convenu d’un accord concernant les projets de lois permettant des transferts de fonds à l’étranger et concernant le recouvrement des fonds transférés illégalement à l’étranger depuis l’instauration de manière unilatérale d’un contrôle des capitaux par l’Association des Banque du Liban, début novembre.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.