Maître Roy Abou Chedid, six mois seulement à la tête de la municipalité de Beit Mery et déjà un énorme travail accompli. L’aventure a commencé depuis près de six mois, lorsque les promesses se sont transformées en engagement grâce à la confiance que vous nous avez accordée pour construire le rêve de Beit Mery. Depuis cet instant, nous avons été au service des habitants en gardant bien en tête les points du programme que nous avons décidé d’appliquer afin de faire de Beit Mery un lieu extraordinaire.

Premier dossier en lice celui des ordures ménagères. L’environnement était notre souci principal et plus précisément la vallée « Lamartine ». Nous avons étudié le dossier de tous points de vue et avons coordonné avec le ministère de l’environnement ainsi qu’avec les experts dans le domaine environnemental, nous avons également organisé des rencontres avec les habitants et leur avons expliqué l’importance du tri sélectif.

Grâce à la coopération des Beitmeryottes nous avons fait de Beit Mery une ville avec zéro ordures en lançant l’usine de tri sélectif. Notre intérêt pour l’environnement ne s’est pas arrêté à régler la crise des ordures, en effet le 11 septembre 2016, la municipalité à organisé  » Promenade sur la route de Beit Mery  » à vélo allant de l’église Saint-Sassine en passant par le marché de la municipalité pour finir sur la place Wakim, dans le but de découvrir la beauté de notre ville. Plus de 500 personnes ont participé à cette manifestation.

Ainsi le 18 Novembre 2016 toujours dans le domaine de l’environnement et sous le thème  » Ce que nous plantons aujourd’hui purifiera l’air de demain «  et dans la région de « Chaghour et Hazira » à Beit Mery, une grande campagne verte fut menée et 200 arbres de pins furent plantés en collaboration avec les étudiants de l’institut d’art de la Sagesse.

Et comment oublier l’inauguration du Jardin de Courbevoie à Beit Mery le 1er octobre 2016 scellant le jumelage avec la ville française de Courbevoie, et dans le cadre de ce jumelage le projet d’échange d’étudiants entre les deux villes commence à prendre forme; ainsi la première étape aura lieu en avril 2017.

Sous le thème «  Les pommes du Liban n’ont pas de pareil «  et pour appuyer les producteurs libanais les jeunes scouts ont aidé à la distribution de pommes aux portes des églises de la ville.

Le 21 novembre 2016 la rue Sainte Marie Alphonsine fut inaugurée en présence du Patriarche d’Antioche le Cardinal Mar Bechara Boutros Al Rai representé par l’Evêque Boulos Matar. Beit Mery a également organisé une compétition de Basket Ball et de Football pour l’ensemble des jeunes de la ville ainsi que le festival Saint Sassine et de la Croix.

L’année 2016 fut clôturée par un énorme festival de Noël du 16 au 23 décembre 2016. Un certain nombre de personnalités politiques, religieuses et de la haute société ont assisté à l’inauguration de cette grande fête. Le but de ce festival selon le président de la municipalité Maître Roy Abou Chedid est de faire de Beit Mery un haut lieu touristique pendant la période de Noël au même titre que les autres grandes villes libanaises. Ainsi plus de 25.000 visiteurs ont arpenté les rues de la ville pendant cette période.

La municipalité a mis à la disposition des habitants de Beit Mery le site internet www.beitmery.gov.lb/app.
Vous pouvez également suivre l’actualité de la ville sur sa page Facebook et sur son site officiel www.beitmery.gov.lb

Tout cela n’est pas le fait d’efforts individuels mais collectifs. Sans votre appui et votre confiance Beit Mery serait restée dans l’oubli. Dans l’espoir d’accomplir les prochains mois, ce qui n’a pas pu être réalisé les années précédentes à condition que l’intention soit toujours là,main dans la main…

Pour La municipalité de Beit Mery
Zeina Tourbah El-Hoss