Le président de la chambre Nabih Berri et le premier ministre Najib Mikati coordonneraient leurs actions afin de faire adopter le plus rapidement possible l’examen du projet de contrôle des capitaux suite à l’échec d’une session des commissions parlementaires mixtes en raison de l’opposition des parlementaires du CPL et des Forces Libanaises

Le président du parlement a ainsi déjà annoncé les dates des prochaines sessions qui auront lieu mardi prochain au matin pour que les commissions terminent les recherches sur le projet après que le gouvernement leur ait envoyé ce qui a été qualifié de « clarifications », au lendemain des accusations du premier ministre qui décrivait cette opposition contre le projet de populiste. Najib Mikati avait estimé aussi que l’adoption en parallèle du projet de contrôle des capitaux avec celui de garanti des dépôts était une erreur.

Au-delà du projet de contrôle des capitaux, les 2 hommes se coordonneraient également concernant les amendements nécessaires aux législations relatives au secret bancaire, le budget bancaire ou encore la restructuration des banques locales. L’examen de ces lois serait ainsi inscrit à l’ordre du jour du parlement avant les élections législatives du 15 mai.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.