Le Ministère de la Santé a publié une note expliquant sa stratégie pour contrer le coronavirus COVID-19 au Liban. Ainsi, selon la note publiée par les autorités libanaises, en cas de contamination de 5 000 personnes, 20% soit 1 000 personnes nécessiteraient des soins hospitaliers, 5% en soin intensifs. 2% à 3% pourraient même être alors intubés, soit 150 patients.

Selon l’étude du Ministère, les 1 000 personnes infectées ne seraient pas admises en même temps, mais progressivement. La capacité du système sanitaire libanais pourrait donc être suffisant pour traiter un nombre de 5 000 personnes atteintes.

Ainsi, les hôpitaux auraient mis en place 576 lits d’hospitalisation “normaux”, auxquels se rajoutent 234 lits pour les soins intensifs et 263 respirateurs artificiels face au COVID-19, à la date du 1er avril 2020. Ce nombre devrait encore être augmenté souligne l’étude afin de hausser le niveau de la capacité maximale et répondre ainsi l’épidémie.

Les autorités libanaises appellent dès lors, la population à respecter les consignes de confinement et à ne sortir que si cela s’avère absolument nécessaire.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.