En dépit d’une première annonce le 19 juin dernier faisant état de l’autorisation aux libanais de pouvoir se rendre à Chypre, un nouveau communiqué de l’Ambassade de Chypre au Liban annonce que seuls les ressortissants chypriotes résidant au Liban et ceux disposant de permis de résidence peuvent s’y rendre.

Cette décision intervient suite à la classification par le Conseil Européen du Liban en catégorie C. Précédemment, le Pays des Cèdres se trouvait être classé en catégorie B. Cette mesure entrera en vigueur le 6 juillet prochain.

Pour l’heure, les services des visas sont donc suspendus, indique l’Ambassade de Chypre au Liban.

Pour l’heure, seuls l’Algérie, l’Australie, le Canada, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie, la Uruguay, la Chine, sous réserve de confirmation de réciprocité, sont inclus sur la liste des pays dont les ressortissants peuvent se rendre dans l’Union Européenne qui indique que ces mesures sont motivées en raison des risques liés à une possible propagation du coronavirus COVID19.

Cette information intervient également alors que les autorités libanaises ont rouvert l’aéroport international de Beyrouth et espéraient un afflux conséquent de touristes pour relancer l’économie locale lourdement impactée par la crise économique que traverse actuellement le Liban

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.