Le premier ministre Israélien Naftali Bennett s’en est directement pris au Liban et à son gouvernement, qui tient pour responsable des tirs de roquettes, suite à une montée de tension au sud du Liban. Pour rappel, l’aviation israélienne avait mené un raid contre le territoire libanais suite à un tir de trois roquettes en direction de la colonie israélienne de Kyriat Shemona qui restent pour l’heure non revendiqué, une première depuis le conflit de juillet 2006.

Pour rappel, le mouvement chiite Hezbollah avait alors répliqué ce vendredi menant une attaque d’une douzaine de roquettes tirées en direction des fermes de Chébaa, zone revendiquée par le Liban et actuellement occupée par l’État hébreu.

Le pays libanais et l’armée libanaise doivent assumer la responsabilité de ce qui se passe sur son territoire

Naftali Bennett, le 8 août 2021

Naftali Bennett indique ne pas faire de différence qu’il s’agisse de groupuscules palestiniens, probablement à l’origine de l’opération de mardi dernier ou encore du Hezbollah, tenant les autorités libanaises comme étant responsables

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : Français English العربية Deutsch Español Հայերեն