L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés
L'entrée principale de la Banque du Liban (BDL) Crédit Photo: Libnanews.com, tous droits réservés

La Banque du Liban, dont le gouverneur Riad Salamé est largement critiqué pour son incapacité à stabiliser la livre libanaise face au dollar, a lancé une plateforme électronique en coopération avec le Syndicat des Agents de change officiels.

Cette plateforme, appelée Sayrafa affiche pour l’heure une parité de 3 850 LL/USD à 3 900 LL/USD. Les autorités monétaires indiquent que les liquidités sont sécurisées à ces prix, c’est à dire que la Banque du Liban s’engage à fournir les billets verts à ces taux.

Cependant, la BDL précise que le taux officiel de la Livre Libanaise reste toujours à 1 515 LL/USD.

Les autorités monétaires indiquent que le marché noir est un volume réduit et que la BDL n’a aucune responsabilité quant aux informations faisant état des taux y circulant. Ils indiquent aussi que le volume des échanges au marché noir sont réduits.

La parité sera notifiée par la Banque du Liban chaque matin avant 9 heures. Ce taux pourrait alors varier chaque jour. Quant aux agents de change, ils seront dans l’obligation de respecter ce taux.

La Livre toujours en chute au marché noir

En dépit du lancement de cette nouvelle plateforme, la parité de la Livre Libanaise continue à s’effondrer au dollar, avec un taux de 7 200 LL/USD à l’achat et de 7 400 LL/USD à la vente, son plus bas historique, alors que se multiplient les critiques contre la politique monétaire du gouverneur de la Banque du Liban Riad Salamé.

Les dernières cartouches de Riad Salamé

Le lancement de cette plateforme électronique était attendu depuis plusieurs mois après que la Livre Libanaise s’est brusquement dégradée face au dollar.

Pour l’heure, la BDL semble être incapable de fournir les quantités suffisantes afin de satisfaire de la demande actuelle. Ainsi, si la BDL fourni près de 4 millions de dollars quotidiennement, c’est plus du double qu’il faudrait, estiment les experts financiers, faute de vouloir utiliser ses réserves monétaires brutes et en l’absence d’information sur l’état des réserves monétaires nettes que certains estiment être déjà négatives.

Hier, le Premier Ministre Hassan Diab aurait estimé que le gouverneur de la Banque du Liban était incapable de stabiliser la Livre Libanaise face au dollar.

Lire également

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Avatar
Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.