Le dirigeant des Forces Libanaises, Samir Geagea, a indiqué, peut après minuit, avoir retiré ses ministres du gouvernement Hariri III. Il s’agit notamment des ministres May Chidiac, ministre en charge de la Réforme Administrative, Camille BouSleiman Ministre du Travail, Ghassan Hasbani, Vice-Président du Conseil des Ministres et Richard Kouyoumjian, Ministres en charge des affaires sociales.

Cette démission intervient alors qu’un bras-de-fer avait débuté, il y a quelques semaines déjà, au sein même du Conseil des Ministres, lors de la nomination de certains hauts fonctionnaires. Ces derniers réclamaient alors le droit de nominer certains de ces hauts fonctionnaire qui ont été finalement désignés sans qu’ils soient consultés.

Suite aux manifestations qui ont débuté ce jeudi soir au centre ville de Beyrouth puis qui se sont étendues à l’ensemble du Liban et l’ultimatum adressé par le Président du Conseil, ce vendredi, le dirigeant des FL a indiqué être convaincu que “le gouvernement est incapable de prendre les mesures nécessaires afin de sauver la situation”.

Les réformes, nécessaires au déblocage de l’aide de 11 milliards de dollars de CEDRE et à la lutte contre le déficit public qui atteint 150% du PIB, ont, jusqu’à présent, été écartées en raison des obstacles mis en place par certains partis politiques, dénonçait le Premier Ministre Libanais qui aurait fait parvenir à Samir Geagea, comme aux autres partis membres du gouvernement, une lettre faisant état de ses demandes suite à son ultimatum de 72 heures, ce que ce dernier aurait donc refusé en annonçant la démission de ses ministres.

Les protestataire demandent toujours la démission de tous les responsables politiques, ministres ou députés au 3ème jour des manifestations qui se sont déroulées sans incident majeur cette fois-ci, mis à part à Tyr où des partisans du Président de la Chambre Nabih Berri ont tiré.

Ils entendent également dénoncer la politique d’austérité économique suite à la dégradation des conditions sociales et économiques du Liban.

L’annonce de la démission des ministres FL a été saluée par les manifestants notamment à Tripoli où des feux d’artifices ont été tirés.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.