Levée du secret bancaire et gel des comptes de hauts fonctionnaires du port de Beyrouth.

82
Moins d'une minute de lecture

La Commission spéciale d’enquête de la Banque du Liban a décidé de geler les comptes appartenant directement ou indirectement et de lever le secret bancaire à l’encontre de plusieurs personnes dont certaines sont liées à l’administration du Port de Beyrouth

Il s’agirait notamment du  directeur général du conseil d’ administration et d’investissement du port de Beyrouth Hassan Koreytem, ​​du directeur général des douanes libanaises Chafic Merhi et de son successeur Badri Daher, de Nayla Al-Hajj, du directeur des projets du port de Beyrouth Michel Nahoul, de George Daher, et Naama Brax.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français