Le Premier Ministre a reçu les propositions de Dar el Handasah et de la MEA en vue de moderniser et d’étendre l’Aéroport International de Beyrouth.

Le cabinet d’architecture Dar el Handasah aurait ainsi proposé un plan de 200 millions de dollars en 2 phases distinctes afin d’augmenter les capacités de l’aéroport à 10 millions de passagers au lieu de 6 millions actuellement.
La première phase de ce plan vise à moderniser les structures existantes qui pourraient alors être capables d’absorber un traffic annuel de 8 millions de passagers. La deuxième phase comprendrait la construction d’une nouvelle aile aéroportuaire avec les services de magasins duty free et la réhabilitation des autres structures dont le centre des douanes et des services cargos de l’aéroport.

Pour sa part, la MEA a également fait part de ses propositions pour l’extension de l’aéroport. Ces dernières seraient basées sur les recommendations du CDR. Estimées à 60 millions de dollars, elles consisteraient seulement en des améliorations sécuritaires et des mises à jour des structures actuelles dont l’installation de nouveaux systèmes d’automatisation des atterrissages ou des pistes.