2 minutes à lire

Les autorités libanaises annoncent que 1 699 personnes ont été testées positives. Le nombre de décès est de 12 personnes.

Cette information intervient alors qu’un directeur de l’hôpital Notre Dame du Secours de la région de Byblos a été déclaré contaminé. Il serait toutefois symptomatique pour l’heure.

Par ailleurs, à Saïda, les autorités municipales indiquent que ne passe plus un seul jour sans qu’il y ait un ou plusieurs décès.

3 morts et 43 nouveaux cas ont été diagnostiqués positifs pour la seule région du Akkar au Nord du Liban. Les responsables locaux font tout de même état de 35 personnes guéries.

Le nombre de contaminations locales reste toujours important avec 1 692 cas. Le nombre de cas en provenance de l’étranger est de 7 cas.

Au total, 81 228 personnes ont été contaminées depuis le 21 février 2020, date de la découverte d’un premier cas au Liban. Pour rappel, le Liban a donc franchi le seuil des 80 000 cas ce vendredi 31 octobre, montrant une accélération de la pandémie au Liban.

Le nombre total des personnes touchées par le virus atteint le chiffre de 81 228 cas locaux et de 2 353 cas en provenance de l’étranger.

Le nombre de cas actuellement actifs reprend sa hausse avec 38 967 personnes mais cependant sa progression est désormais moins élevée que le nombre de guérisons. 41 624 seraient ainsi guéries.

Le nombre d’hospitalisation est en légère hausse par rapport à hier avec 812 personnes dans les hôpitaux, dépassant désormais le nombre de 800 cas depuis le 31 octobre. Par ailleurs, 276 personnes sont dans un état considéré comme critique, un chiffre en progression.

12 décès ont été donc annoncés ces dernières 24 heures. Le nombre total de personnes décédées est de 637 depuis l’apparition de la maladie au Liban, le 21 février 2020.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.