La ville de Tripoli. Crédit Photo: Marie Josée Rizkallah pour Libnanews.com. Tous droits réservés
La ville de Tripoli. Crédit Photo: Marie Josée Rizkallah pour Libnanews.com. Tous droits réservés

Le 14 avril 2019, seront organisées, les élections législatives partielles pour le siège sunnite, suite à l’annulation du mandat de la députée Dima Jamali par le Conseil Constitutionnel, a indiqué la Présidence de la République.

Dima Jamali avait vu son Membre du Courant du Futur du Premier Ministre Saad Hariri, Dima Jamali faisait partie des 6 femmes présentes au Parlement Libanais et avait été élu député sunnite de Tripoli au Nord Liban lors des élections législatives de mai 2018 dans une compétition acharnée entre les différents partis politiques avec juste 25 voix d’avances.

Sa victoire avait été contestée par Naji Taha, proche de Faysal Karamé sur la base de contestations financières sans en donner plus de détails.

Le Courant du Futur a déjà lancé une campagne électorale en vue de conserver ce siège parlementaire. Dima Jamali devrait ainsi se représenter à ce scrutin.

Elle devrait faire y retrouver le contestataire de son élection, Naji Taha.