La Vallée du Jourdain. Source Photo: Wikipedia
La Vallée du Jourdain. Source Photo: Wikipedia

Le Roi Abdallah de Jordanie aurait évoqué un échange d’eau contre de l’électricité, avec le Président de la Chambre des Députés, Nabih Berri, actuellement en visite dans le Royaume.

Cet entretien, selon l’Agence Nationale d’Information, se serait déroulé en marge de la 29ème conférence de l’Union des Parlementaires des Pays Arabes. Les 2 hommes auraient également évoqué la présence des réfugiés syriens, soulignant qu’une solution humanitaire doit être trouvée le plus rapidement possible.

Indiquant que le Royaume de Jordanie possède un surplus de capacité de production d’électricité, le Roi Abdallah a indiqué être en faveur d’un échange avec le Pays des Cèdres. Le Liban pourrait ainsi fournir le Royaume en eau.

La présence des réfugiés syriens sur le sol jordanien a fortement impacté les ressources hydriques du Pays. La demande en eau a ainsi augmenté de 21 % dans l’ensemble du pays et de 40 % dans les gouvernorats du nord d’Irbid et de Mafraq. L’approvisionnement en eau est ainsi rationnée. L’eau est désormais livrée qu’une fois tous les 15 jours

Ces propos interviennent alors que la tension entre Israël et la Jordanie sont montés d’un cran en novembre 2018 au sujet de territoires loués par l’état hébreu à la Jordanie. La Jordanie avait ainsi annoncé qu’elle ne renouvellera pas l’accord de location de deux parcelles de terre à la frontière israélienne à des fins agricoles depuis les accords de Paix de 1994, tout en demandant à l’état hébreu d’augmenter l’approvisionnement en eau dont elle bénéficie.

L’Autorité jordanienne de l’eau avait également indiqué en mars 2018 que la Syrie ne respecte pas l’accord de 1987 sur le partage des eaux de la rivière Yarmouk.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.