Une station essence
Une station essence

Les propriétaires des stations essence ont décidé de suspendre le mouvement de grève générale ouvert qui devait initialement débuter ce lundi, après avoir reçu de nouvelles assurances concernant l’échange entre Livre Libanaise et dollars Américain.

Le syndicat des compagnies d’importation d’essence puis le syndicat des propriétaires des stations essence ont indique que le Premier Ministre Libanais s’est engagé ce samedi à ce que les banques privées acceptent cet échange en coopération avec la Banque du Liban (BDL) au taux officiel de 1507 LL pour un dollar.

À plusieurs reprises le mois passé, les stations d’essence ont fermé leurs portes aux automobilistes en raison des difficultés qui leurs sont faites d’échanger leurs livres en dollars, les banques refusant ce type de transaction. Ils ont eu alors recours aux services de changeurs à des taux plus importants, allant jusqu’à 1650 LL par dollar la semaine dernière.

Les premiers mouvements de grèves ont été observé à 97% pour le premier et pour les 2/3 des stations essence pour le deuxième, les autorités libanaises s’étant, à chaque fois, engagé à résoudre ce dossier, jusqu’à la publication, par la BDL de la circulaire 530 établissant un mécanisme réservant l’échange de devises étrangères aux importateurs d’essence, de farine et de blés et de médicaments.

Pour l’heure, la parité entre Livre Libanaise et Dollar, après avoir baissé à 1540 LL/USD après la publication par la BDL de la circulaire 530, serait repartie à la hausse et s’établirait à 1600LL/USD ce vendredi.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.