La vallée de Nahr Brahim, autrefois appelée vallée d’Adonis est un de ces lieux exceptionnels au Liban avec une histoire chargée. Adonis, dieu de l’amour et de la beauté, aurait été tué par un sanglier envoyé par Arès, dieu de la guerre près d’une rivière. Le sang d’Adonis coula dans l’eau de la rivière, et pris une couleur rougeâtre.

La Vallée elle même était parcourue durant l’Antiquité de différents temples qui marquaient autant d’étapes lors des fêtes d’Adonis. On peut notamment citer le temple de Mechnaqa, de Yanouh et enfin celui d’Ishtar, Astarté pour les Phéniciens, Vénus pour les Romains ou Aphrodite pour les Grecs et situé aux sources même du fleuve, à Afqa, lieu supposé de sa naissance.

Lire également

De l’autre côté de la vallée, se trouve également un centre religieux consacré à Adonis, avec sa tombe et un temple romain transformé du temps des byzantins en église. Il s’agit du site de Ghineh.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.