Nommer un coordinateur général doté de larges pouvoirs administratifs pour gérer la crise du Coronavirus et communiquant quotidiennement avec les médias et donc la population. Il s’agit-là de la proposition de Dr. Fouad Abou Nader, médecin et président de la fondation Nawraj, sur son compte Twitter[1].

C’est ce qu’a fait le président américain, Donald Trump, en nommant Dr. Deborah Brix comme « coronavirus (COVID-19) response coordinator for the White House Coronavirus Task Force », c’est-à-dire coordinatrice pour apporter une riposte au coronavirus (COVID-19) au groupe de lutte contre le coronavirus à la Maison Blanche.

Même la République démocratique du Congo (RDC) a nommé un coordinateur. Le Dr. Aruna Abedi qui avait été le coordinateur du plan de riposte contre Ebola a en effet été nommé comme coordinateur du plan de riposte contre le Covid-19. 

Alors pourquoi pas le Liban ?

L’idée ? Éviter des failles dans le dispositif de guerre, pour reprendre l’expression utilisée par le président français, Emmanuel Macron, dans sa dernière allocution à ses concitoyens.

Ces également le moyen d’éviter les guéguerres entre ministères et entre services comme on le voit malheureusement trop souvent entre l’armée et les Forces de sécurité intérieure (FSI) et entre la sûreté générale, le second bureau de l’armée et celui des FSI. 

Avec le coronavirus, le Liban fait désormais face à trois crises avec la crise politique et la crise financière. Les conséquences sociales de ces trois crises sont douloureuses pour le pays et sa population. 

Ce gouvernement qui se veut technocrate pour répondre aux revendications des manifestants s’est donné 100 jours, soit jusqu’au 11 mai 2020, pour présenter un plan et des mesures visant à sortir de la crise financière. 

Alors qu’il s’y attèle et pour cela a fait appel à l’assistance technique du FMI et aux conseils de la banque Lazard et autres, il doit désormais faire face à la pandémie de coronavirus qui est en train de tout emporter sur son passage : la vie de milliers d’hommes et de femmes partout dans le monde, les emplois des gens, les marchés financiers et la croissance économique des pays. 

Il est donc urgent que le gouvernement libanais nomme un médecin capable de mener cette guerre en accordant tous les efforts pour contenir la pandémie et la vaincre. 


[1] https://twitter.com/fabounader/status/1240037245618397187?s=20

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.