Accueil A la Une Trump: Le Hezbollah, une menace pour le Liban et la région

Trump: Le Hezbollah, une menace pour le Liban et la région

0
13

Suite à une conférence de presse qui s’est tenue à l’issue d’une rencontre avec le Premier Ministre Libanais Saad Hariri à la Maison Blanche, le Président Américain Donald Trump a déclaré que le mouvement chiite Hezbollah est une menace pour le Liban et pour l’ensemble de la région, l’accusant d’oeuvrer aux côtés de l’Iran aggravant « le désastre humanitaire syrien ».

Le Président Américain a accusé le mouvement chiite d’accroitre son arsenal militaire en vue d’un nouveau conflit avec l’Etat Hébreux et pourrait annoncer de nouvelles sanctions à l’égard de l’organisation dans les 24 heures.

Donald Trump a également indiqué qu’il augmentera le soutien américain à l’armée libanaise, saluant son action par ailleurs pour son combat contre l’organisation terroriste Daesh et d’autres mouvements. Il a également estimé que le Liban est une ligne de front contre différents groupes, dont Daesh, Al Qaida et le Hezbollah.

Pour sa part, le Premier Ministre Libanais a réitéré son attachement aux résolutions de l’ONU et notamment à la résolution 1701 du Conseil de Sécurité et a évoqué les différentes mesures concernant la présence d’un million et demi de réfugiés syriens sur son sol.

 Ces déclarations interviennent alors que l’aile militaire du Hezbollah a entrepris depuis ce vendredi une opération militaire contre les groupes terroristes Al Nosra et Daesh présents dans les hauteurs de la localité frontalière d’Aarsal au Nord Est du Liban. Daesh par ailleurs détient toujours 9 militaires libanais depuis la prise brève de cette localité en août 2014.