Moins d'une minute de lecture

L’attaque désormais qualifiée de terroriste a coûté la vie à 3 personnes à Nice, alors qu’une tentative d’attentat a également eu lieu à Avignon ou encore devant le Consulat Général de France à Djeddah en Arabie Saoudite.

Cette information intervient alors que le monde musulman fête la naissance du prophète.

À Nice, déjà éprouvée par un attentat qui avait fait 86 morts en 2015, les faits se sont déroulés vers 9H00 au sein même la Basilique Notre-Dame. Outre les 3 personnes décédées, 2 femmes et 1 homme, plusieurs personnes auraient été blessées. Le terroriste a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir été grièvement blessé par un tir.

Le parquet antiterroriste a ouvert une enquête pour « assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Le maire de Nice indique que l’agresseur répétait en boucle « Allahou Akbar » lors de son interpellation.

À Avignon, un homme a menacé des policiers avec une arme de poing dans le quartier Montfavet après avoir déjà menacé des passants. Il a été abattu en état de légitime défense par les forces de l’ordre, indique-t-on sur place.

À Djeddah, un vigile a été blessé lors d’une attaque terroriste. La vie de ce dernier ne serait pas en danger. L’assaillant a également été interpelé par les forces de sécurité locales.

À Moscou, des islamistes tchétchènes ont manifesté devant l’ambassade de France. Pour rappel, l’assassin de l’instituteur, Samuel Paty, accusé d’avoir montré des caricatures du prophète lors d’un cours d’éducation civique, il y a 2 semaines, était également tchétchène.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.