Le Président du Parlement, Nabih Berri, a rendu responsable de la détérioration économique, la politique actuelle. Il est possible de sauver le Liban, a-t-il également estimé devant une délégation de journalistes qui se sont rendus à Ein Tineh.

Selon lui, l’amélioration de la situation économique serait facile et la politique actuelle est la base à trouver une solution à la crise.

Abordant la question de la formation du prochain gouvernement, Nabih Berri a indiqué soutenir la lutte contre la corruption mais il ne souhaite pas que le Premier Ministre désigné Hassan Diab puisse le restreindre, voire restreindre lui même, quant à sa demande de constituer un cabinet d’experts et non un gouvernement techno-politique.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.