Les forces spéciales anti-émeutes des FSI tentent par la force d’évacuer les manifestants qui font un sit-in bloquant la route principale au niveau du Chevrolet qui avait été préalablement ouverte sur une voie par l’Armée Libanaise avant d’être rebouchée par les protestataires.

Les manifestants crient « pacifiques » et refusent de se lever.

L’intervention de ces forces de l’ordre a eu lieu après la venue de deux voitures de personnes désignées par les manifestants comme étant des sympathisants du Cpl, un homme et une femme hurlant leur droit à passer par la route, et s’adressant aux protestataires les appelant à suivre le discours du général Michel Aoun à traduire les politiciens corrompus à la justice

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.