Moins d'une minute de lecture

Les autorités libanaises ont débuté à 6 heures du matin, à la demande du Premier Ministre Saad Hariri, le nettoyage des plages souillées par les ordures déversées par la tempête de la semaine dernière alors que s’en annonce une nouvelle.

Le Haut Comité de Secours a ainsi répondu aux appels du Premier Ministre en chapeautant un plan de nettoyage des côtes en 6 endroits seulement dont Nahr Kalb, d’ou la plupart des photographies partagées dans les réseaux sociaux proviennent, Zalka et Bourj Hammoud. Les déchets seront donc ramassées pour être à nouveau transférées dans l’unité de trie de la Quarantaine avant de retourner dans les décharges.

Par ailleurs, une polémique au sujet de l’origine de ces ordures a part ailleurs débuté entre le CDR et les ONG locales, le CDR accusant des décharges sauvages et non la décharge de Bourj Hammoud d’être à l’origine de la pollution. Ces affirmations viennent en contradiction avec les images de pelleteuses jetant à la mer une partie de la décharge située au Nord de la Capitale et n’expliquent pas l’origine par exemple de la pollution de Zalka.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.