Moins d'une minute de lecture

De nouveaux incidents ont eu lieu à Nabatiyeh entre forces de sécurité et manifestants. Ces derniers accusent les Forces de Sécurité Intérieure (FSI) d’avoir été absentes alors que des partisans du Mouvement Amal s’attaquaient à eux hier soir.

Pour rappel, les tentes des manifestants ont été brulées par les assaillants. Des personnes ont également été victimes de coup de matraque.

Pour rappel, la localité de Nabatiyeh est le fief du Président de la Chambre, Nabih Berri, par ailleurs dirigeant du mouvement Amal. Ce dernier est accusé par de nombreux manifestants de corruption et de détournements de fonds publics, notamment via le Conseil du Sud.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.