La Middle East Airline a pris livraison du premier Airbus A321neo. L’avion qui arbore la nouvelle livrée de la compagnie nationale est arrivée ce vendredi à l’aéroport international de Beyrouth où une cérémonie a eu lieu pour l’accueillir.

Le nouvel avion de la MEA arbore les nouvelles couleurs de la compagnie nationale libanaise. Il s’agit d’un Airbus A321 neo immatriculé T7-ME1, le premier aéronef sur les 15 attendus. Selon les informations disponibles, ils seront aménagés pour accueillir 28 passagers en classe Affaires et 132 en Economie, soit 160 passagers au total.  
Par ailleurs, la MEA est la compagnie de lancement de l’Airbus A321XLR qui un avion à l’autonomie dopée. Son rayon d’action est en effet porté à plus de 4000 miles. Il devrait ainsi permettre à la MEA d’opérer sur des lignes à destination de l’Extrême Orient ou encore renforcer ses désertes en Afrique jusqu’à la République Démocratique du Congo.

Etait notamment présent le Ministre des Transports et des travaux publics, Michel Najjar, qui a répondu aux interrogations sur l’opportunité de recevoir ce nouvel aéronef alors que le Liban traverse une crise économique sans précédent et que le secteur du transport aérien est confronté à des défis et une rétraction importante de son marché suite à l’épidémie du coronavirus.

Le Ministre a reconnu que le Liban, comme d’autres pays, traverse des étapes difficiles, mais que cet avion contribuera à redonner au Pays des Cèdres “son éclat”, symbolisant “les Libanais qui parcourent le monde et propage la culture ainsi que la diffusion de la lettre”.

Le Président de la MEA, Mohammed Hout a également abordé la même problématique, estimant que “nous arrêterons les investissements pour que l’économie se développe, c’est une croyance erronée”. Il a également indiqué que l’International Bank, banque chinoise, a financé l’achat de cet avion “avant que n’éclate la polémique concernant le fait de tourner le Liban vers l’est.

Mohammed Hout a indiqué que les fonds seront transférés aux Etats-Unis à la demande de la partie chinoise.

La livraison d’autres avions reportée

Mohammed Hout a cependant indiqué que les 10 autres avions commandés et dont la livraison devait s’effectuer entre 2021 et 2022 n’arriveront que plus tardivement, en 2023 et 2024.

Il a également indiqué que le financement des avions demeure compétitif en dépit de la crise financière que traverse l’état et de l’état de défaut de paiement, la MEA étant une société commerciale indépendante.

Lire également

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.