Oxford Economics estime que la restructuration de l’importante dette publique via un appel du Liban au Fonds Monétaire International (FMI) est aujourd’hui inévitable, dans un article publié le 9 mars 2020.

Selon Oxford Economics, la restructuration de l’importante dette publique, qui dépasse les 90 milliards de dollars, soit 166% de la dette publique pourrait être rendue difficile par plusieurs facteurs, citant la vente pour des montants importants par les banques libanaises d’obligations internationales à des fonds étrangers et l’absence de plan présenté pour l’heure par les autorités libanaises.

Aussi, une résistance locale au paiement des sommes indues sur les réserves monétaires restantes pourrait encore s’intensifier.

Les détenteurs des obligations internationales libanaises pourraient ainsi exiger qu’un programme parrainé par le FMI soit mis en place pour obtenir l’assistance étrangère.

Selon Oxford Economics, la mise en place d’un programme du FMI est désormais inévitable en dépit de l’opposition du Hezbollah qui pourrait très vite réaliser le coût important de la restructuration du secteur bancaire et du plan de relance économique. Ainsi, le cabinet d’étude estime de 8 à 9 milliards de dollars les dépenses de bases du Liban en dépit dune rétraction importante des importations, à hauteur de 30%, sans injection de cash et avec le contrôle des capitaux toujours en place. Cette pression épuisera très rapidement les réserves monétaires libanaises, à un rythme impossible à tenir.

Un haircut de 50% des Eurobonds ne pourrait également réduire le ratio d’endettement public que de 13%. Selon Oxford Economics, la dette interne, en livre libanaise devrait également faire l’objet de propositions de restructuration. Il s’agira de cette partie de la dette qui sera impacté de manière la plus douloureuse

le cabinet d’étude fait également allusion indirectement à une restructuration de la Banque du Liban elle-même.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

1 COMMENTAIRE

  1. INEVITABLE ? Hmm! AUSSI INEVITABLE QUE LE FAIT D’ETRE RANCONNES PAR HEZBOLLAH POUR LES BEAUX YEUX D’UNE STRATEGIE EXTRA TERRITORIALE , NATIONALE D’AUCUNE MANIERE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.