Un bureaux de change au Liban. . Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés
Un bureaux de change au Liban. Crédit Photo Francois el Bacha pour Libnanews.com. Tous droits réservés

Le Procureur de la République, le juge Ghassan Oweidat, a ordonné l’ouverture d’une enquête et l’arrestation des agents de change accusés de manipuler la parité de la livre libanaise.

La circulaire appelle tous les services de sécurité à savoir les agences de renseignement de l’armée, les forces de sécurité intérieure, la sécurité publique, la sécurité de l’État et la police des douanes à l’arrestation de “tous les changeurs de monnaie qui manipulent la monnaie nationale, ainsi que la spéculation illégale sur les devises étrangères, et les arrêter où qu’ils se trouvent et les interroger afin de découvrir l’identité de ceux qui les incitent et participent à de tels des actions qui portent atteinte au statut de la monnaie nationale”.

Il ne s’agit pas de la première fois au cours de cette période de crise que le procureur de la république appelle à ce que de telles opérations soient ainsi menées. Dès mai 2020, le procureur financier, le juge Ali Ibrahim, avait ordonné l’ouverture d’une enquête, aboutissant à l’arrestation de plusieurs responsables de la Banque du Liban dont le directeur des opérations de change de la Banque du Liban, Mazen Hamdan, des responsables d’agents de change officiels ainsi que de banques privées. Le gouverneur de la BdL lui-même, Riad Salamé, avait été mis en cause par le président et le vice-président du syndicat des changeurs. Cette affaire est toujours devant la justice aujourd’hui. Déjà à l’époque, certaines rumeurs attribuaient la perte de valeur de la livre libanaise à la nomination prochaine du premier ministre Hassan Diab aujourd’hui démissionnaire, certains intérêts souhaitant alors le faire rapidement tomber.

Cette information intervient alors que certaines plateformes ont indiqué suspendre la diffusion du taux de change au marché noir entre livre libanaise et dollar, suite au constat d’une manipulation de ce dernier, sans donner plus de détail.

Il s’agit notamment du cas du site LebaneseLira.org qui indique que la dernière cotation valide de la livre face au billet vert serait celle du 5 mars, soit à 9 800 LL/USD à l’achat et à 10 000 LL/USD à la vente. D’autres plateformes indiquent que la situation actuelle dépasse tout entendement, appelant leurs utilisateurs à la prudence.

La chute de la valeur de la livre libanaise au marché noir s’est poursuivi ce samedi 6 mars, avec un nouveau plus bas historique. Le taux de change de la livre libanaise face au dollar atteindrait désormais 10 450 LL/USD à l’achat et 10 550 LL/USD à la vente, indiquaient les derniers chiffres disponibles.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.

Cette publication est également disponible en : English العربية Deutsch Italiano Español Հայերեն

Libnanews est un site d'informations en français sur le Liban né d'une initiative citoyenne et présent sur la toile depuis 2006. Notre site est un média citoyen basé à l’étranger, et formé uniquement de jeunes bénévoles de divers horizons politiques, œuvrant ensemble pour la promotion d’une information factuelle neutre, refusant tout financement d’un parti quelconque, pour préserver sa crédibilité dans le secteur de l’information.