Le port de Beyrouth vu de loin le 6 août 2020 après l'explosion du port de Beyrouth. Crédit Photo: Francois el Bacha pour Libnanews.com
Moins d'une minute de lecture

Le terminal container du port de Beyrouth serait à priori sécurité et pourrait reprendre son service d’ici mercredi prochain, indique le directeur général de la Douane Libanaise, Badri Daher. Ce terminal constitue 85% du trafic du port de la capitale, ravagé par une explosion de 2750 tonnes de nitrate d’ammonium (équivalent à 600 tonnes de TNT ou à un tremblement de terre de 3.3 sur l’échelle de Richter).

Cependant, les dégâts principaux aux installations portuaires sont localisés au niveau des entrepôts, du silo à blé qui est détruit et notamment aux lieux de stockage de bétail, blé et végétaux, rendant difficiles les activités d’importation de ces matières premières.

Pour l’heure, l’activité du terminal container reste suspendue dans l’attente d’une visite technique.

Par ailleurs, les autorités libanaises ont annoncé avoir transféré une grande partie du trafic cargo vers les ports de Tripoli au Nord du Liban et de Saïda au Sud du Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité ne marche que sur un ordinateur et non sur les mobiles ou tablettes. Par ailleurs, il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Cet article est disponible en Français