La grotte de Jeita

La Société des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban a annoncé par un communiqué qu’aucune infection n’a été diagnostiquée dans les zones desservies par son réseau de distribution d’eau. Elle dément ainsi les informations circulant sur les réseaux sociaux qui faisaient part de personnes contaminées par l’hépatite A après avoir bu.

Elle précise que les contrôles périodiques que l’institution effectue dans ses laboratoires confirment la qualité de l’eau à la source et dans tous les réseaux de distribution sans germe et selon les standards locaux et internationaux.

Cette information intervient alors que le ministère de la santé a publié un premier bilan hier concernant les infections induites par le virus de l’hépatite A au Liban depuis le début de l’année. La quasi-majorité des cas sont localisés au niveau de la Békaa et dans le Nord du Liban, deux zones en dehors des zones dont la Société des eaux de Beyrouth et du Mont-Liban à la charge.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.