David Schenker

Le sous-secrétaire d’état américain en charge du Proche Orient David Schenker a indiqué que les Etats-Unis pourraient sanctionner des personnalités de la coalition politique soutenant le gouvernement Hassan Diab et le Hezbollah.

David Schenker s’exprimait dans une interview diffusée par la chaine de télévision France 24 ce mercredi. Ce dernier a reconnu que le gouvernement libanais faisait face à d’immenses défis, induits, selon lui, par des années de corruption et les conséquences du conflit de la guerre civile en Syrie. Cette crise a encore été aggravée par l’épidémie liée au coronavirus, souligne le responsable américain.

Au sujet du plan de sauvetage présenté par le gouvernement Hassan Diab, il indique que les USA sont actuellement en attente de voir la volonté des autorités libanaises à mener les réformes estimées nécessaires. “C’est après que nous étudierons notre position concernant un soutien au Liban avec le FMI”, poursuit-il.

Abordant le sujet des sanctions américaines contre de possibles personnalités alliées au Hezbollah, il indique qu’elles seraient en cours de formulation et espère voir appliquer quelques unes d’entre elles prochainement.

Par le passé déjà, le responsable américain avait évoqué de possibles sanctions contre des personnalités chrétiennes alliées au mouvement chiite. Il faisait alors allusion à certaines personnes membres du Courant Patriotique Libre, selon certaines sources.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrez votre commentaire
Entrez votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.