Moins d'une minute de lecture

L’Armée Libanaise a annoncé l’arrestation de 16 personnes soupçonnées de transferts financiers illégaux à destination de groupes terroristes. Parmi les personnes arrêtées, 13 ressortissants syriens et 3 libanais.

Selon le commandement de l’Armée Libanaise, un premier ressortissant syrien résidant au Liban a été arrêté pour transfert de fonds en faveur d’un terroriste. Durant son interrogatoire, d’autres membres de la cellule ont été identifiés. Ces derniers – qui travaillaient dans des entreprises légitimes – utilisaient une plate-forme de transfert illégale au Liban, Al Barakat Company for Money Transfert.

De larges montants ont également été saisis au cours de l’opération.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur. Ceci n’est pas un espace pour les commentaires. Les commentaires sont disponibles plus bas.