À l’issue de la réunion des parlementaires du Bloc « Liban Fort » lié au Courant Patriotique Libre (CPL), le Ministre des Affaires Etrangères, Gébran Bassil, a indiqué vouloir poursuivre ses visites dans l’ensemble des régions libanaises en dépit de l’incident de Qabr Chamoun.

Pour rappel, le Président du CPL avait vu son convoi être bloqué par les manifestants du Parti Socialiste Progressiste (PSP) de Walid Joumblatt ce dimanche.

Le Ministre Saleh Gharib du Parti Démocratique Libanais (PDL) avait alors souhaité se rendre auprès de Gébran Bassil et aurait tenté de le convaincre de venir à bord de son véhicule, a confirmé ce dernier durant la conférence de presse qu’il a tenu aujourd’hui.

Gébran Bassil a cependant refusé de poursuivre cette visite en raison des risques d’incidents sécuritaires, incidents qui ont malheureusement eu lieu, au retour du convoi du Ministre Saleh Gharib.

Offrant ses condoléances aux familles des victimes, les 2 gardes du corps de son homologue en charge du retour des réfugiés syriens présents au Liban, le président du CPL a également répondu aux proches de l’ancien député et dirigeant du PSP, Walid Joumblatt, qui l’avaient accusé de vouloir réduire l’influence de ce dernier dans le Chouf.

Gébran Bassil a estimé que l’incident de Qabr Chamoun rappelle les pires heures de la guerre civile libanaise. Il a également indiqué que personne ne souhaite le retour de cette période et rappelé avoir entamé des tournées dans l’ensemble des régions libanaises.

Le CPL est présent dans toutes les régions et dans toutes les communautés religieuses et il est normal de rendre visite aux supporters pendant toute visite.
Gébran Bassil, mardi 2 juillet 2019.
(…)
Les tournées ne doivent pas déranger personne car nous exprimons des remarques sur la transparence.

Gébran Bassil, mardi 2 juillet 2019.

Répondant aux propos des proches de Walid Joumblatt et notamment du Ministre de l’Education Akram Chéhayeb, Gébran Bassil a réfuté les accusations selon lesquelles ses propos seraient provoquant à l’égard du PSP.

Il a également réfuté toute volonté d’éliminer quiconque,

Certains pourraient considérer notre victoire de quatre sièges parlementaires au Mont-Liban comme une attaque contre lui, mais en politique, nous n’attaquons personne. Est-il nécessaire de nous éliminer et de supprimer notre peuple?
Est-ce un problème qu’un mouvement puisse rassembler toutes les sectes de son rang?
Est-il nécessaire d’avoir des cantons et des protectorats sectaires?

Gébran Bassil, mardi 2 juillet 2019.

Le Ministre des AF a indiqué qu’il n’abandonnera pas le programme de tournées dans les régions libanaises et qu’il ne demandera la permission à quiconque pour les poursuivre.

Abordant le thème de la réconciliation inter libanaise, Gébran Bassil a souhaité obtenir une réconciliation profonde avant d’indiquer que l’incident de Qabr Chamoun était prémédité.

La tentative de nous entraîner dans un conflit entre chrétiens et druzes n’aboutira pas et nous rechercherons une réconciliation entre druzes.
Gébran Bassil, mardi 2 juillet 2019.

Le CPL ne tombera pas dans le piège du conflit civil, en raison des ententes solides dans ce pays, estime le Président du CPL, avant de conclure qu’également, les chrétiens ne savent pas vivre sans les druzes au Mont-Liban.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée .

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.