En ce 90ème jour, alors qu’a débuté hier “la Semaine de la Colère”, de nombreux axes routiers majeurs du Liban sont toujours bloqués à la circulation, en dépit de tentatives de l’Armée Libanaise à les rouvrir.

Les manifestants qui réclament toujours le départ d’une classe politique accusée de corruption et d’avoir mené le Pays des Cèdres à la quasi-faillite financière. Ils dénoncent également la dégradation des conditions socio-économiques par lesquelles le Liban passe actuellement. Ils accusent notamment le Premier Ministre désigné Hassan Diab de ne pas les entendre.

Un nombre important de manifestants s’est d’ailleurs rassemblé devant le domicile du premier ministre désigné, dans le quartier de Tallet al-Khayat à Beyrouth avant de se disperser.

Pour l’heure, la circulation reste toujours difficile sur une grande partie du territoire libanais, même si l’autoroute entre Jbeil et Beyrouth a pu avoir son trafic routier être rétabli dans sa grande majorité.

Au niveau de la capitale libanaise, le Ring Fouad Chéhab est toujours interdit à la circulation civile. L’ouverture d’une voie de circulation pour les Forces de Sécurité Intérieure a été à l’origine d’un incident. Un blessé parmi les manifestants est à déplorer. Il aurait été victime de jets de pierre.

Par ailleurs, des pneus ont été mis à feu au niveau de l’axe de Burj el Ghazal situé à proximité.

Les manifestants tentent depuis d’établir des tentes sur l’axe même, afin d’empêcher toute nouvelle tentative de réouverture.

Parmi les routes bloquées dans la capitale, la corniche Al Mazraa-Barbir, le rond point Cola, dans les 2 sens, l’axe de Kahale

Les rues de Hamra et de Qasqas ont, quant-à-elles, vu le trafic être rétabli, même si une manifestions contre le gouverneur de la Banque du Liban a actuellement lieu.

Ailleurs, la circulation au niveau de l’autoroute de Chékaa a été rétablie après avoir été momentanément bloquée, tout comme au niveau d’Aley dans le Chouf. L’autoroute de Naameh est fermée à la circulation dans les 2 sens.

À noter un incident au niveau de l’autoroute de Batroun qui vu manifestants s’opposer à une unité de l’Armée Libanaise.

Dans les autres localités libanaises des rassemblements ont lieu comme à Baalbeck ou encore à Tyr où un rassemblement à lieu ce soir.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Article mis à jour:

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.