Le siège du tribunal militaire à beyrouth
Moins d'une minute de lecture

Le tribunal militaire a condamné 2 ressortissants syriens Hassan Al-Qaisi et Jasem Al-Saleh,à des peines de travaux forcés par contumace pour une durée de 15 ans indique une dépêche de l’Agence Nationale d’Information.

Ces derniers sont actuellement en fuite. Un 3ème ressortissant syrien a été également condamné dans le cadre de cette affaire. Il aurait forgé des pièces d’identité syriennes au bénéfice des 2 premiers individus, leurs permettant ainsi de ne pas être identifiés par les Forces de l’ordre libanaises et ainsi commettre des actes terroristes en territoire libanais.

Aucune précision supplémentaire n’a été donnée par l’ANI concernant l’affaire qui a été jugée

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.