Macron en route pour l’Arabie Saoudite, le CDF demande le retour immédiat de Saad Hariri

0
9

Le Président de la France, Emmanuel Macron, se rendra ce soir en Arabie Saoudite pour évoquer la crise actuelle entre le Royaume et le Liban alors que le Courant du Futur du Premier Ministre démissionnaire Saad Hariri, estime son retour immédiat nécessaire pour résoudre la crise actuelle au Pays des Cèdres.

Dans un communiqué lu par l’ancien Premier Ministre Fouad Saniora, le Courant du Futur a également indiqué soutenir tout décision prise par Saad Hariri et réaffirmé que le retour de ce dernier est nécessaire pour réinstaurer la dignité et le respect du Liban sur la scène interne et internationale.

Le Courant du Futur estime nécessaire le respect de la totalité de la constitution libanaise, des accords de Taëf et « des principes des pays arabes » pour sortir de la crise

Pour rappel, la crise politique libanaise a été engagée par la démission du Premier Ministre Saad Hariri, le 4 novembre dernier sur les ondes de la chaîne de télévision Al Arabiya. Ce dernier, alors en déplacement en Arabie Saoudite, avait désigné l’Iran et le Hezbollah comme les responsables de la crise, provoquée, selon lui par la volonté de la communauté chiite à contrôler la région.

Alors que les autorités saoudiennes ont procédé à l’arrestation de nombreuses personnalités proches de l’Ancien Roi Abdallah accusées notamment de corruption par la nouvelle agence de lutte crée par le prince Mohammed Ben Salmane, de nombreuses personnalités libanaises mettent en doute les propos de l’ancien premier ministre Saad Hariri, estimant qu’il serait peut-être retenu en résidence surveillée contre son gré.

Emmanuel Macron en route pour l’Arabie Saoudite

Des sources proches du Palais Présidentiel ont indiqué que le Président Français se rendra à son retour de l’inauguration du Musée du Louvre Abu Dhabi, en Arabie Saoudite pour discuter de la crise libano-saoudienne. Aucune information pour l’heure ne fait état d’une possible rencontre entre le Président Français et Saad Hariri.

Cette information fait suite à la visite hier à Baabda, de l’Ambassadeur de France au Liban. Cette visite n’était cependant pas prévue au programme.

Certaines rumeurs font état d’une demande à ce que le Premier Ministre Saad Hariri puisse être exilé en Europe au lieu d’être retenu en Arabie Saoudite. Emmanuel Macron a fait état d’aucune demande, au cours d’une conférence de presse qui s’est tenue à Abu Dhabi, émanant de ce dernier dans ce sens, tout en confirmant ce jeudi, vouloir rencontrer le prince héritier Mohammed Ben Salmane.

Emmanuel Macron a cependant indiqué que la stabilité du Pays des Cèdres dépend de la démilitarisation d’une partie du Liban et d’une « politique exigeante et rigoureuse à l’égard de toutes celles et ceux qui  peuvent déstabiliser ou menacer quelque leader que ce soit. »

Le Patriarche Raï également à la rencontre la semaine prochaine de Saad Hariri?

Le Patriarche Maronite Boutros Raï a décidé finalement d’accepter l’invitation à se rendre en Arabie Saoudite la semaine prochaine, selon des sources proches de la Présidence de la République, à condition d’y rencontrer l’ancien Premier Ministre Saad Hariri. Cette décision est intervenue au cours de la rencontre entre le Président de la République Michel Aoun et du Prélat Maronite.