Les responsables de la coalition internationale présente en Irak pour lutter contre Daesh ont décidé de réduire leurs opérations, alors que l’OTAN a même annoncé la suspension du programme d’entraînement sur place suite à l’assassinat par un drone américain du Général Iranien Qassem Souleimani. Par ailleurs, des membres du Hezbollah libanais ont indiqué à la chaine de télévision que les opérations de représailles seront décisives.

Le dirigeant du bloc parlementaire du Hezbollah au Liban, Mohamed Raad, a ainsi indiqué que les groupes soutenus par l’Iran du Liban au Yémen, qui ont accru l’influence militaire de Téhéran dans la région. Il estime par conséquent que les Etats-Unis ont fait une erreur en s’attaquant au général Soleimani, ce qu’ils pourraient reconnaitre dans les jours prochains, allusion à une possible opération de représailles majeure.

L’Iran punira les Américains partout où ils se trouvent à portée de la République islamique en représailles du meurtre du commandant militaire Qassem Soleimani, indique le général Gholamali Abuhamzeh, commandant des gardes dans la province méridionale de Kerman. Il a notamment fait allusion à de possibles attaques contre des navires américains présents dans le Golfe et plus particulièrement dans le détroit d’Ormuz.

Le détroit d’Ormuz est un point vital pour l’Occident et un grand nombre de destroyers et de navires de guerre américains le traversent … Des cibles américaines vitales dans la région ont été identifiées par l’Iran depuis longtemps … quelque 35 cibles américaines dans la région et Tel-Aviv sont à notre portée

La tension monte donc au Moyen-Orient avec les mises en garde adressées par les ambassades des pays occidentaux, dont la France, qui s’inquiètent contre un possible conflit à venir.

Les propos de responsables iraniens ne sont pas pour calmer les choses, un commandant iranien a en effet rappelé que 35 sites vitaux appartenant aux États-Unis et à Israël sont à la portée de l’Iran.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.

Un commentaire?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.