Beyrouth, le 8 juillet 2020 : L’Agence Française de Développement (AFD) et Solidarités International (SI) ont signé aujourd’hui un accord de subvention de 12 millions d’euros pour un projet de gestion des risques de catastrophes naturelles et notamment des risques d’inondations au Liban.  

Le Liban, et plus particulièrement les régions du Akkar et de la Bekaa, sont fortement exposées à différentes catastrophes naturelles et en particulier aux épisodes d’inondations. L’AFD vise à protéger les populations locales, notamment les plus vulnérables, des risques liés aux aléas naturels en finançant la mise en place d’actions de prévention et de réponse aux catastrophes au niveau local et national.

« Dans le contexte de crise économique qui frappe le Liban, la préservation d’un habitat salubre, des services et infrastructures essentiels, et la création d’opportunités d’emploi pour les plus vulnérables sont des amortisseurs sociaux principaux. Ce projet vise à répondre à ces enjeux », a dit l’ambassadeur de France au Liban, M. Bruno FOUCHER.  

Le projet est co-financé par l’AFD et l’Agence danoise de développement international (Danida). La maîtrise d’ouvrage du projet est confiée à Solidarités International (SI) qui rétrocèdera une partie des fonds à la Croix-Rouge française (CRF) et la Croix-Rouge libanaise (CRL). “Le Danemark est fier d’apporter son appui au projet de gestion des catastrophes naturelles, au côté des amis français et libanais ”, a dit l’ambassadrice du Danemark au Liban, SE Madame Merete JUHL .

Conçu en collaboration avec les acteurs institutionnels libanais, Disaster Risk Management Unit (DRM-U) et le Centre National de Recherche Scientifique (CNRS), et fondé sur l’expérience de la Croix-Rouge libanaise (CRL) en matière de gestion des risques de catastrophes au niveau local, le projet prévoit de prévenir et réduire les risques d’inondations ; de préparer la réponse aux catastrophes ; et de consolider les capacités des acteurs libanais en première ligne sur la gestion de risques de catastrophes, parmi lesquels la DRM-U et la CRL. 

« L’objectif de ce projet est de soutenir la stratégie nationale de la DRM-U et de développer un modèle efficace et reproductible de gestion intégrée des risques dans les bassins fluviaux. Ce modèle doit permettre aux communautés et aux acteurs locaux de développer leur résilience et d’améliorer leurs moyens et capacités de prévention, de préparation et de réponse aux catastrophes, en particulier aux inondations dans deux bassins fluviaux ciblés », souligne Mathieu Nabot, Directeur pays de Solidarités International au Liban.

« À travers ce projet, c’est le lien social, les relations entre les différentes communautés exposées aux risques de catastrophes naturelles, qui est renforcé. C’est là l’une des priorités stratégiques de l’AFD au Moyen-Orient », a commenté Olivier RAY, directeur régional de l’AFD au Moyen-Orient. Depuis le début des années 2000, les inondations dans le Akkar et la Bekaa se sont multipliées, portées par un accroissement des pluies torrentielles et un développement urbain peu régulé (extension des zones bâties et urbanisées sans planification, constructions au-dessus des cours d’eau…). L’hiver 2019 a été marqué par de spectaculaires inondations, affectant plus de 200 000 personnes et rendant nécessaire l’intervention urgente de nombreux acteurs humanitaires et étatiques. Ces risques pourraient à court terme s’accroître sous l’effet du changement climatique qui devrait renforcer l’intensité des fortes pluies.

Ce projet fait partie de l’Initiative MINKA Moyen-Orient, grâce à laquelle l’AFD contribue depuis 2017 à réduire les fragilités dans les pays proches de la Syrie et de l’Irak, afin de réduire les risques de propagation du conflit à ces derniers.

A propos de l’Agence Française de Développement

Le groupe Agence française de développement (AFD) finance, accompagne et accélère les transitions vers un monde plus juste et durable. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… : nos équipes sont engagées dans plus de 4000 projets dans les Outre-mer et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).

www.afd.fr

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Il ne s’agit pas d’un espace pour les commentaires.