Le Président de la République, le Général Michel Aoun, Avec le Premier Ministre Saad Hariri. Source Photo: Dalati & Nohra
Moins d'une minute de lecture

De source médiatique, on indique que la réunion entre le Président de la République, le Général Michel Aoun et le Premier Ministre désigné Saad Hariri aurait abouti à de nombreuses avancées. Ainsi, Saad Hariri aurait accepté d’accorder le ministre des finances au mouvement Amal. De son côté, le Hezbollah aurait renoncé au ministère de la santé au profit du Parti Socialiste Progressiste qui le revendiquait également.

Le prochain cabinet devrait ainsi comprendre 20 membres et inclure une rotation des portefeuilles à l’exception de celui des finances. Les discussions tourneraient désormais sur l’attribution de chacun des cabinets entre communautés religieuses, le ministère des Affaires Etrangères semblant revenir à la communauté sunnite alors que la communauté chrétienne obtiendrait celui de l’intérieur.

Aussi les partis politiques devraient proposer des noms de ministrables possibles pour les différents postes à pourvoir. Il s’agirait d’obtenir l’appui d’une majorité de députés.

Si vous avez trouvé une coquille ou une typo, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité est disponible uniquement sur un ordinateur.