Moins d'une minute de lecture

S’exprimant à l’issue hier d’une réunion entre le Président du Parlement Nabih Berri et le Premier Ministre désigné Hassan Diab, le Ministre sortant des finances, a estimé nécessaire une baisse drastique des taux d’intérêts, afin d’abaisser les taux de la dette libanaise.

Cela fait partie d’un panier de mesures. Cette étape doit être prise dès que possible. Nous avons demandé au gouverneur de la Banque centrale et à l’association bancaire d’aller dans ce sens

Il a cependant noté que cette mesure ne peut être adoptée sans l’accord “volontaire” des banques libanaises.

Ali Hassan Khalil a également indiqué qu’il faudrait par ailleurs augmenter la production locale

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, veuillez nous en informer en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée . Cette fonctionnalité marche uniquement sur un ordinateur.

Cet article est disponible en Français